6 étapes simples pour se démarquer de la concurrence en ligne

emilie photographe instagram branding
Emilie, Photographe spécialisée en Image de marque
10 Mar, 2021

o

6 étapes simples pour se démarquer de la concurrence en ligne

Vous sentez-vous suffisamment en confiance pour affirmer votre identité face à vos concurrents ?

Votre public peut-il vous distinguer d’eux ?

Arrivez-vous à faire entendre votre voix ?

Si vous avez du mal à répondre à ces questions, j’aimerais partager avec vous cette phrase qui, à chaque fois que je l’entends, me donne un coup de boost au moral :

“Soyez vous-même, les autres sont déjà pris”.

Bon, elle n’est pas de moi (mais d’Oscar Wilde), mais j’aime beaucoup cette citation.

Pourquoi ? 

Parce que quand on se lance en ligne, on a tellement envie de réussir, de générer ses premières ventes et d’être vu. Le problème, c’est que le mindset n’y est pas. On a des doutes, des peurs, on a en face des concurrents imposants. Bref, on a le trouillomètre à zéro. 

Et c’est dur de savoir comment se démarquer de tous les autres !

Alors oui, ça demande du boulot. Il va falloir aller au charbon, je ne vous le cache pas. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en suivant des étapes simples, vous allez accomplir des miracles et prendre confiance en vous.

Vous trouverez ci-dessous les 6 étapes qui vous aideront à vous démarquer en ligne.

 

1. N’essayez pas de plaire à tout le monde

 

Vous voulez connaître un secret ? Tout le monde n’est pas votre client parfait. Alors choisissez votre camp, votre ton et positionnez-vous clairement.

Ne faites pas l’erreur de tenter de plaire à tout le monde. Avec cette idée en tête, vous vous enlevez déjà une exigence de perfection qui est paralysante, avouons-le !

Plaire à tout le monde est impossible. Point.

Alors n’essayez pas de le faire. Voilà, c’est dit 🙂

Je vous avoue que c’est la première erreur que j’ai faite quand je me suis lancée. J’avais bien trop peur de me fermer des portes pour oser un parti pris clair tranché. Je me disais : “Oui mais si je m’adresse à un type de personne et qu’un autre type de personne cherche un photographe, ils ne vont pas vouloir me contacter…”. Ça vous parle ?

Evidemment, ça n’a pas marché plus que ça ! Par contre, devinez quoi ? Depuis que j’ai choisi de me spécialisée dans l’image de marque des pros et la création de contenu pour les réseaux, et bien j’ai beaucoup beaucoup plus de demandes, et elles sont toutes qualifiées ! 

Mon conseil : prenez plutôt le temps de connaître votre niche et l’audience qui lui correspond sur le bout des doigts. Adressez-vous à eux et à personne d’autre. Vous allez économiser du temps, de l’argent et bien des maux de tête.

Pourquoi ? Parce que parler la langue de votre public cible signifie que vous adaptez votre message à un public spécifique.Et ce sera plus facile pour vous de trouver votre voix, si vous savez précisément à qui vous vous adressez. Cela vous donne déjà un premier cap à suivre.

D’ailleurs, je vous en ai parlé dans mon article sur le persona, qui vous donnera quelques pistes sur comment bien définir votre cible ! 

 

2. Identifiez les problèmes de vos clients

Connaissez-vous les défis auxquels vos clients potentiels sont confrontés ?

Quels sont les problèmes qui les embêtent au quotidien ?

Qu’est-ce qui les empêche de dormir la nuit ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, notamment en allant sur les réseaux sociaux, les forums,en faisant des sondages auprès de votre liste de contact, ou tout simplement, en leur posant la question directement ! Vous en saurez déjà plus sur vos clients, que vos concurrents.

Vous allez pouvoir leur parler au creux de l’oreille, comme si vous étiez avec eux et que vous les compreniez à fond.

Et vous ne pouvez pas savoir à quel point les gens aiment qu’on leur montre qu’on les comprend.

Aidez-les à résoudre leurs problèmes, apportez leur des conseils qui les aident à avancer. Ils vous en seront reconnaissants.

Comprenez comment votre produit ou service peut leur faciliter ou améliorer leur vie et dites-le !

 

3. Connaissez votre marché sur le bout des doigts

Une fois que vous connaissez votre marché potentiel, vous pouvez mieux élaborer votre contenu et déployer efficacement votre stratégie, tel un chef de guerre qui sait exactement où sont les ennemis et comment les vaincre. 

Bon j’avoue, je ne suis pas fan de cette comparaison en fait, parce que j’ai plutôt tendance à considérer mes “collègues” comme des alliés que comme des concurrents (au final on est tous dans le même bâteau et, au lieu de se tirer dans les pattes, j’estime qu’on devrait s’entraider). Mais au moins, vous avez compris l’idée !

Trois raisons de bien connaître son marché :

  •  La première, c’est pour déjà de fidéliser sa clientèle existante et d’éviter qu’elle ne parte chez la concurrence,
  • La deuxième, c’est d’élargir votre clientèle et vos prospects : pour vous faire connaître, il vous faudra savoir avec précision quelles sont vos forces (vos faiblesses aussi d’ailleurs), et ce qui fait votre différence. 
  • La troisième, c’est de pouvoir adapter votre offre à la réalité du marché, et même de pouvoir anticiper l’évolution de votre secteur d’activité ! 

Prenez vos connaissances, votre expertise et votre expérience et partagez-les de manière à ce qu’elles soient en résonance avec votre marché cible.

Étudiez aussi le discours et le positionnement de la concurrence, et faites-en sorte d’apporter quelque chose de différent, que les autres ne font pas.

 

4. Revenez à l’essentiel

Le business en ligne a évolué, tout comme les tactiques de marketing. Chaque jour, il y a un nouvel outil, une nouvelle application ou une nouvelle stratégie à tester.

Et cette envie que vous avez de tester toutes ces nouveautés en espérant qu’elles vous apportent une solution miracle, ça à un nom : le syndrome de l’objet brillant ! 

Ne soyez pas victime de ces montagnes russes et revenez à l’essentiel.

Restez proche des personnes qui ont le plus d’impact sur votre entreprise. Entrez en contact avec elles de manière réelle et significative (influenceurs, ambassadeurs, partenaires, vos meilleurs clients, etc.)

Restez en contact avec eux, découvrez ce qu’ils aiment, ce dont ils ont besoin et ce qu’ils apprécient. 

Avoir de bonnes relations avec vos personnes clé, c’est la garantie d’avoir des alliés qui défendent et communiquent sur votre marque, avec une voix unique et authentique.

 

5. Instaurez des conversations authentiques

Vous voulez savoir ce qui compte vraiment pour votre audience ?

Posez-leur la question et écoutez attentivement leurs réponses.

Acquérir des clients pour instaurer une relation sur le long terme ne consiste pas à collecter des numéros de téléphone ou des adresses e-mail.

Pensez à l’attention et à l’empathie que vous accordez à votre meilleur ami. Mettez autant d’énergie et de sincérité dans les échanges que vous avec vos clients. 

Personne n’aime être traité comme un numéro !

S’intéresser à votre client idéal, c’est la meilleure façon de lui montrer qu’il est important pour vous. Et n’oubliez pas qu’il est plus facile (et moins cher) de fidéliser et de faire de nouvelles ventes avec ceux qui vous ont déjà acheté, plutôt que d’acquérir de nouveaux clients.

Quand vous basez vos relations sur des conversations authentiques, vous établissez des liens avec les bonnes personnes. Et n’essayez pas d’être quelqu’un d’autre, parlez vrai, soyez vous-même. Vous avez des relations et des amis dans votre vie ? Eh bien, il en sera de même en ligne, si vous préservez qui vous êtes.

Votre ton et votre style vont personnaliser votre marque et du coup, vos clients seront d’autant plus attachés à vous et à ce que vous proposez.

 

6. Parlez la langue de vos clients

Nous faisons tous cette erreur à un moment donné : utiliser le jargon technique de notre métier. Encore un syndrome, celui-ci, c’est le syndrome de l’expert ! Non, ce n’est pas parce que c’est évident pour vous que ça l’est pour votre audience ! 

Vos prospects et clients détestent ça. Ils ont l’impression que vous essayez de les endormir ou de les impressionner. Au mieux, ils vont se désintéresser car ils ne comprendront pas de quoi vous parler.

Dans tous les cas, je vous assure que le résultat ne sera pas bon.

L’utilisation de termes et d’expressions compliqués ne fera que décourager vos lecteurs et votre crédibilité va en pâtir. 

Alors stop au jargon !

Essayez plutôt ceci : parlez avec votre cœur. Dites ce que vous voulez dire et cessez d’utiliser des mots ennuyeux qui ne font rien d’autre que saouler votre public.

Utilisez plutôt le pouvoir du storytelling. Racontez des histoires captivantes, avec des mots simples. Déroulez un fil narratif qui émeut votre client tout en l’emmenant dans votre univers.

Une fois que vous aurez établi cette connexion, plus basée sur l’émotion que sur l’intelligence ou la connaissance, vos clients auront du mal à vous quitter !

 

Prêt à vous démarquer de vos concurrents ?

Vous avez vu que pour vous démarquer de vos concurrents, vous n’avez pas besoin d’utiliser des stratagèmes tordus.

Si vous voulez accroître votre portée et votre présence en ligne, concentrez-vous sur les étapes que je viens de vous donner, une à la fois.

Que pouvez-vous faire aujourd’hui qui fera la différence pour votre entreprise demain ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coucou

Je suis Emilie Coudoin, curieuse de tout et super bavarde ! Je suis passionnée par la photo, les voyages,  Instagram et les sushis.

⇒ Découvrir mon parcours

© Emilie photographie le monde

Loading...