Chroniques d’entrepreneure : Episode 16 – Surcroît d’activité automnal

emilie photographe instagram branding
Emilie, Photographe spécialisée en Image de marque
7 Oct, 2021

Seizième épisode des chroniques “Vie d’entrepreneure”, où je vous raconte mon quotidien de Photographe : ce qu’il se passe dans ma vie pro, mon ressenti au fil des mois. 

Whaou, nous sommes déjà en octobre, en automne et à quelques semaines de la fin de l’année ! 2021 est encore une année qui file à toute vitesse ! 

Le mois dernier s’est avéré un mois bien plus chargé que je ne l’avais anticipé : de mon côté je vis toujours la rentrée à retardement : une fois que tout le monde a fini de courir partout pendant quinze jours : c’est à ce moment-là que je commence à être sollicitée pour réaliser des photos durant les derniers beaux jours.

Cette année, j’ai quand-même réussie à être débordée dès le début du mois, notamment par l’organisation de la journée portrait pro. 

Allez, je vous raconte mon mois de rentrée !

o

J’ai organisé la 2e journée portrait pro

Plus gros challenge du mois : organiser la journée portrait pro du 23 septembre dernier. Même si j’adore ce format qui me permet à chaque fois de faire de chouettes rencontres et vous offre la possibilité de réaliser une séance photos à petit prix, c’est à chaque fois une grosse source de stress. 

Je me pose mille questions : est-ce que je vais arriver à remplir les créneaux et au moins rentrer dans mes frais (quoi qu’il arrive, il faut payer le lieu que j’ai réservé pour l’événement) ? Est-ce que les participants vont aimer le lieu une fois sur place ? Est-ce que tout le monde va bien arriver à l’heure et respecter les créneaux ? 

À côté de ces interrogations, il faut aussi communiquer énormément en amont pour justement s’assurer de remplir assez de créneaux pour être rentable, répondre aux questions que les participants éventuels se posent, éditer les factures … Après l’événement il faut ensuite créer les galeries, trier les photos, les envoyer… Puis retoucher les photos sélectionnées. Bref : la même chose que lors d’une séance photo classique mais fois quinze en l’espace de quelques jours ^^ (Et je ne vous parle même pas du choix du lieu en amont qui est un véritable casse-tête !)

Vous l’avez compris : c’est un énorme boulot ! Même si ça vaut grave le coup à chaque fois : j’adore les rencontres faites durant ces journées et aussi le challenge que représente une journée de shoots portraits, je ne le ferais pas tous les mois ^^

Prochaine session en 2022 ! Si ça vous intéresse, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente par ici

Petit disclaimer toutefois : le tarif affiché sur le site actuellement risque de changer d’ici la prochaine session, car il ne prend pas en compte la TVA que je facture depuis quelques jours et je n’ai pas encore eu le temps de me pencher sur la question ! (je vous en reparle un peu plus bas).

J’ai recommencé à réseauter !

Et oui : les événements reprennent leurs cours (pour de bon on espère) et c’est également le cas pour le réseautage en présentiel. 

Si depuis le début de la pandémie, je me suis trouvée comme un poisson dans l’eau à networker sur les réseaux sociaux tranquillement depuis mon canapé, il faut avouer que les rencontres physiques m’avaient quand même un peu manqué. 

À la base, je n’avais pas spécialement prévu de m’y remettre dès le mois de septembre, mais une chose (et une invitation) en entraînant une autre, je me suis laissée entraîner.

J’en ai profité pour découvrir de nouveaux regroupements d’entrepreneurs, ce qui a été l’occasion de faire de nouvelles rencontres et bien entendu de retrouver des têtes bien connues lors de l’apéro de rencontre de l’association Ensemble pour Entreprendre dont je fais partie depuis les débuts !

J’ai rejoint un collectif d’entrepreneurs

Au cours de ces rencontres du mois de septembre, je me suis retrouvée un peu par hasard à la réunion d’information de Locomotiv’ : collectif, regroupement d’experts, coworking… Locomotiv c’est beaucoup de choses mais c’est avant tout de l’humain : des personnes ultra chaleureuses qui m’ont accueilli à bras ouverts. C’est aussi la possibilité de travailler en équipe sur de plus gros projets ! 

Après cette réunion, j’ai été totalement séduite par le concept et j’ai décidé de rejoindre l’aventure aussitôt ! Depuis le premier octobre, je fais officiellement partie de la team.

Je ne vais pas vous mentir : je suis venue à la réunion complètement par curiosité mais je n’avais à la base pas spécialement l’intention de rejoindre le collectif. Pourtant, je me suis laissée convaincre en quelques heures ^^

Pourquoi ce choix ? 

  • Parce que même si j’adore mon indépendance, je ressens parfois le besoin de faire partie d’une équipe et de bosser sur des projets avec d’autres personnes. Au passage, même si j’adore mes clients, je suis curieuse à l’idée de bosser avec des plus grosses entreprises et j’ai hâte de… 
  • Parce que le concept du collectif repose sur le fait qu’on travaille ensemble sur certains projets mais qu’à côté, je reste toujours “Emilie photographie le monde” et je ne perds ni mon identité de marque, ni mon indépendance.
  • Parce que rejoindre Locomotiv’ me permet d’étoffer mon réseau et de connaître plus de pro de confiance à recommander en cas de besoin (et aussi plus de pros qui peuvent me recommander au passage)
  • Parce que je n’ai jamais aimé mettre tous mes oeufs dans le même panier et que cette année je me suis employée à diversifier mes stratégies pour trouver des clients avec : la refonte de mon compte Instagram, les débuts sur LinkedIn, la consolidation de ma newsletter, la refonte de mon site et la mise en place d’une stratégie SEO… Aujourd’hui, rejoindre Locomotiv’ c’est ajouter une corde de plus à mon arc de prospection indirecte !

Pour l’instant, mon adhésion est toute nouvelle donc je n’ai pas encore beaucoup de recul sur la question, mais je vous en reparlerai bien évidemment au fil des mois.

Je facture la TVA !

Bon ça c’est plutôt une nouveauté d’octobre, mais il fallait quand même que je vous en parle !

C’est officiel depuis le début du mois : je facture la TVA !

Je ferai bref toutefois car je vous en ai longuement parlé dans ma newsletter pour ceux qui la reçoivent (pour les autres vous pouvez vous inscrire ici). Sachez seulement que je suis super contente d’avoir passé ce nouveau palier que j’ai accompagné d’une refonte de mes offres (que vous pouvez retrouver ici).

J’ai pris du retard sur mon projet de formation photo

Petit détail que je n’avais pas encore abordé dans cet article : j’ai également enchaîné les shootings durant ce mois de septembre. Entre l’organisation, les prises de vue et les retouches, je peux vous dire que j’ai été bien occupée ^^

Évidemment ça ne m’a pas laissé beaucoup de temps pour travailler sur mon projet de formation photo ! Mais je vous rassure, il est toujours dans les tuyaux ! Je ne m’inquiète pas : d’expérience l’hiver est toujours une période plus calme niveau prestations : j’en profiterai à ce moment-là. En attendant, je continue au max les shootings tant que la météo reste relativement clémente.

Et voilà ! C’est tout pour ce mois-ci, mais c’est déjà pas mal ^^ 

A très vite !

Et vous, votre mois il était comment ?

"
Photographe entreprise bordeaux branding instagram

Partager sur Pinterest

emiliephotographie le monde - photographe bordeaux et coach instagram

Plus de lecture

 
Chronique d’entrepreneure Episode 17 –  L’heure du bilan

Chronique d’entrepreneure Episode 17 – L’heure du bilan

Emilie, Photographe spécialisée en Image de marqueDix-septième épisode des chroniques “Vie d’entrepreneure”, où je vous raconte mon quotidien de Photographe : ce qu’il se passe dans ma vie pro, mon ressenti au fil des mois.  Nous voici déjà en décembre, à 30 petits...

lire plus

Parlons de vos Projets

Votre projet et votre entreprise sont uniques ! Pour pouvoir vous accompagner au mieux et vous proposer une solution 100% adaptée à vos besoins et à l’ADN de votre business, j’ai besoin d’apprendre à vous connaître !

C’est pourquoi je vous offre un appel découverte de 30 minutes pour que l’on puisse faire connaissance et s’assurer que nous sommes sur la même longueur d’ondes !

Loading...