Chroniques : The Freelance Lifestyle

Episode 6 – Fatigue, dépression puis remotivation

Sixième épisode des chroniques “The Freelance Lifestyle”, où je vous raconte mon quotidien de Photographe et Coach Instagram : ce qu’il se passe dans ma vie pro, mon ressenti au fil des mois. 

 

 

Le coup de mou de l’automne (bis)

Ceux qui lisent ma newsletter mensuelle le savent : la fin du mois d’octobre a été plutôt compliquée. 

Crève, grosse fatigue, démotivation, … Je suis passée par toutes les phases de l’entrée dans l’automne, et plutôt violemment.

Ricochet de ces longs mois passés à bosser sans vraiment prendre le temps de me reposer ou prendre de vacances ? Fatigue classique de fin d’été et de baisse de la luminosité ? Démotivation face à la crise sanitaire et à l’incertitude que nous vivons au quotidien ?

Probablement un peu les trois ^^

Toujours est-il que je n’ai pas été particulièrement efficace fin octobre et c’est bien dommage. En effet, je m’étais fixée des objectifs de la mort qui tue pour cette fin d’année et, force est de constater qu’à un gros mois des vacances de Noël (What ! Déjà ?), je ne vais pas pouvoir les tenir (snif). 

Le truc un peu dommage ? Je me suis rendue à Paris mi-octobre pour assister à une formation en présentiel. L’objectif : améliorer mes accompagnements lors de mes séances de coaching Instagram. Cette formation était vraiment super enrichissante, j’ai appris plein plein plein de trucs et les échanges avec les autres “élèves” se sont avérés extrêmement enrichissants.

Malheureusement, j’ai attrapé la crève à mon retour et je n’ai pas pu mettre au propre toutes les infos que j’avais engrangé durant ces trois jours. 

Par contre, je me suis rendue compte que mes séances d’accompagnement avaient vraiment gagné en qualité depuis et ça c’est méga cool 💪

Le confinement – deuxième édition

Et puis là, alors que je suis crevée, absolument pas motivée ou productive, bim ! Re-confinement, en mode cerise sur le gâteau !

Je vous avoue qu’à ce moment-là, je suis passée par toutes les couleurs. De la mini-crise de panique à l’envie de rester au lit, en passant par différentes phases de motivations plus ou moins intenses, ça a été les montagnes russes dans mon cerveau durant le week-end de la Toussaint.

Heureusement, mon début du mois de novembre n’a pas été trop impacté par ces nouvelles mesures (contrairement au mois de mars dernier où là, c’était la grosse grosse misère!). J’ai dû annuler deux shoots et un projet hyper cool (je vous en parle le mois prochain si on est déconfinés), mais sinon, une bonne partie de mes shooting sont maintenus.

Et je comprends : pour mes clients, il est plus que jamais capital de se doter de belles photos pour continuer à exister sur les réseaux sociaux et développer leur visibilité en ligne.

Par contre, maintenant c’est plus compliqué. Les demandes de shoot se sont taries et, ça ne me semble pas être le moment idéal pour prospecter, si ? Non ? (Si vous avez des conseils sur la marche à suivre dans ce genre de situation, je prends !).

Du coup, bah je prends mon mal en patience en espérant que l’activité reparte à la fin du confinement.

 

La motivation est revenue !

Ouiiiii ! Elle est là la motivation ! 

Depuis que j’ai lancé mon activité (en 2017), je n’avais jamais vraiment perdu la foi à ce point. Même si ça n’a pas toujours été facile,  j’ai globalement toujours été contente de me lever le matin et plutôt motivée à avancer.

Il faut dire que ça faisait des années que je cherchais ma voie et la perspective de vivre enfin de ma passion était plutôt exaltante. En plus, je me suis pris de passion en cours de route pour l’entrepreunariat, autant vous dire que je ne voyais pas les semaines passer !

Enfin jusqu’au mois dernier.

Là, grosse fatigue, impossible de trouver l’envie de me lever le matin et j’avais plutôt envie de passer mes journées sur Netflix ou à jouer aux Sims que de faire la moindre tâche qui ressemble de près ou de loin à du travail.

Autant vous dire que ça m’a un tout petit peu inquiété. Et si la motivation ne revenait jamais ? Parce que le problème, quand on est entrepreneur, c’est que si on ne travaille pas, bah on ne gagne pas d’argent ^

Du coup j’étais plutôt motivée à résoudre le problème au plus vite ! Motivée à retrouver la motivation, c’est déjà être un peu motivée, non 🤣 ?

Fin bref, j’ai quand même passé une bonne semaine à enchaîner le strict minimum des tâches courantes dans la plus grande désorganisation. Et puis, de fil en aiguille (je vous avoue que je ne sais pas vraiment comment) : la motivation est revenue !

Ça a commencé par des petites choses : j’avance sur un autre truc après avoir fini le minimum syndical et avant de me ruer sur Netflix, puis un deuxième, puis voilà que des nouvelles idées commencent à jaillir dans mon cerveau. Trop cool !

Pas de shooting (pour l’instant), mais du coaching !

Finalement, je me suis quand même rappelée que j’avais une deuxième activité : l’accompagnement Instagram.

Et cette activité, il faut avouer que ça fait des mois que je ne la développe pas autant que je ne le voudrais, occupée comme je suis à enchaîner les shootings (et les sessions post-traitement). Donc là, ça me semble carrément être le moment idéal pour m’y coller.

Résultat : je décide d’organiser un atelier en ligne sur le thème “Comment mettre en place une stratégie Instagram efficace?”. L’idée ? C’est le moment où jamais de bosser sa présence sur les réseaux sociaux, j’ai envie d’aider et de motiver le plus grand nombre à profiter de cette opportunité pour communiquer efficacement et rester, malgré tout, visible en ligne !

Et bien vous savez quoi ? Cet atelier a remporté un succès que j’étais loin d’imaginer, même dans mes rêves les plus fous ! J’ai reçu énormément de retours positifs (merci!!!) et toute cette énergie positive m’a vraiment reboostée pour continuer à avancer, même dans cette période compliquée !

En plus, j’ai décidé d’appliquer mes propres conseils, et je décide de profiter de ce temps supplémentaire pour  revoir ma propre stratégie Instagram.  D’ailleurs, si vous ne me suivez pas encore par là-bas, c’est le moment car je suis en train de préparer plein de nouveautés à découvrir sur Instagram d’ici la fin du mois 🙂.

Le bilan : on est repartis pour un tour ! Autant essayer de tirer parti de cette situation moins qu’idéale, et en profiter pour avancer sur les trucs qui trainent depuis un bon moment ! 

En attendant, on croise les doigts pour pouvoir passer Noël avec nos familles ! 

Et vous ? Comment vous gérer la situation actuelle ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coucou

Je suis Emilie Coudoin, curieuse de tout et super bavarde ! Je suis passionnée par la photo, les voyages,  Instagram et les sushis.

⇒ Découvrir mon parcours

© Emilie photographie le monde

error: Oups ! Le contenu est protégé 🙈