La photo de couverture LinkedIn : Comment la choisir?

Sur LinkedIn comme dans la vie, la première impression est toujours très importante. Si l’importance d’une photo de profil n’est plus à démontrer (je vous invite d’ailleurs à lire mon article à ce sujet sur le blog de l’espace Callipolis :  6 conseils pour une photo de profil linkedIn réussie), il est tout aussi capital de soigner sa bannière LinkedIn (ou photo d’arrière-plan).

Pourquoi c’est important ?

Tout simplement parce que la couverture est la toute première chose que les internautes découvriront en arrivant sur votre profil.

Je le dis toujours (et Confucius l’avait proclamé avant moi) : « une image vaut mille mots ». Sur un réseau social tel que LinkedIn, les photos de profil et de couverture sont les deux seules images mises en avant de manière évidente. Il est donc capital de ne pas se rater !

 

1) Sélectionnez une bannière LinkedIn en rapport avec votre profession 

Pour un maximum d’efficacité, je vous conseille de choisir une photo de couverture qui a un lien direct avec votre activité professionnelle.

Si vous êtes architecte, vous pouvez par exemple afficher une image représentant des plans de bâtiments, ou encore une photo d’une de vos réalisations.

A noter toutefois, comme la photo de profil LinkedIn, la photo de couverture doit vous représenter tel que vous êtes à l’instant présent : si vous avez travaillé pendant de nombreuses années dans un même secteur e que vous souhaitez procéder à une reconversion professionnelle, ne mettez pas une bannière LinkedIn en lien avec votre activité passée mais au contraire une photo représentant le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous reconvertir.

 

2) Racontez votre histoire !

On le sait, LinkedIn est un réseau social Professionnel, on laisse donc les photos de vacances ou de notre chat au placard (ou sur Facebook). Pour autant, professionnel ne veut pas dire guindé et impersonnel ; Au-delà de votre profession, la photo de couverture doit également représenter vos valeurs et votre personnalité.

Choisissez une image qui vous représente vous, ou votre profession mais qui a aussi le pouvoir de vous motiver : À quoi voulez-vous que les gens pensent lorsqu’ils visitent votre profil LinkedIn ? Comment voulez-vous vous démarquer ?

Votre photo de couverture doit répondre à ces questions d’un seul coup d’œil.

 

3) Respectez votre identité visuelle

Sur le web comme sur vos supports de communication papier, il est capital de garder une certaine cohérence visuelle (d’ailleurs, si ce n’est pas déjà fait, je vous invite fortement à mettre en place une charte graphique pour votre entreprise).

LinkedIn ne fait pas exception à la règle et, si vous avez choisi les couleurs bleu et rouge sur votre site par exemple, je vous conseille d’opter pour les mêmes couleurs pour l’ensemble de votre communication.

En revanche, rien ne vous empêche d’utiliser une image différente sur LinkedIn, Facebook ou votre site internet. L’important c’est de garder une certaine unité ! (Et ça ne veut pas dire dupliquer !)

 

4) Evitez de trop charger !

Vous proposez plusieurs produits, différentes prestations et vous avez pensé à réaliser une mosaïque d’images de l’ensemble ? Pire, vous avez dans l’idée de réécrire votre CV sur la bannière de couverture ? Mauvaise idée.

Votre photo de couverture doit être lisible et épurée. En effet, les visiteurs de votre profil n’accorderont de l’attention à votre bannière que pendant quelques secondes. Vous devez donc être efficace et aller à l’essentiel. Cela donnera forcément envie d’en savoir plus à la lecture de votre profil.

 

5) Suivez l’actualité

D’après les experts en communication, Il est recommandé de mettre régulièrement à jour les couvertures de vos réseaux sociaux.

Au passage, ça règle le problème du point précédent. Plutôt que trop charger votre couverture, n’hésitez pas en changer régulièrement pour annoncer vos événements, vos lancements de produits, ou juste pour suivre les saisons (n’oubliez toutefois pas de respecter votre Charte graphique en restant dans les mêmes tonalités ou styles de photos).

 

6) Attention aux dimensions !

Ce serait dommage de trouver l’image parfaite pour qu’elle se retrouve finalement recadrée ou avec des proportions étranges, non ?

 LinkedIn impose des contraintes particulières : le fichier doit être importé en format JPEG, PNG ou GIF, son poids ne peut pas excéder les 2 MB et sa taille minimum doit être de 646×220 pixels. Pour un meilleur résultat, LinkedIn recommande de choisir une taille d’image de 1400×425 pixels.

Je vous parle chinois ? Pas de panique, de nombreux outils en ligne gratuits (Canva par exemple) vous permettent de créer des bannières aux dimensions idéales.

Et de votre côté? Vous avez choisi quoi comme photo de couverture LinkedIn? N’hésitez-pas à partager vos avis en commentaire et à me contacter directement si vous avez besoin de conseils supplémentaires !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un projet ? Une question ?

 

Et si nous en discutions autour d'un café?

 

Contactez-moi via le formulaire de contact ou directement par  mail à l'adresse suivante : emiliephotographielemonde@gmail.com

 

Un besoin urgent? Vous savez déjà exactement ce que vous voulez?

N'hésitez pas à me contactez par téléphone au 06 87 74 50 77                          (du lundi au vendredi de 9h à 18h - hors jours fériés)

3 + 14 =

error: Content is protected !!