Les coulisses d’un Shooting Produit : le Rosé de la Toque Cuivrée

Si vous êtes aussi fan de canelés que je le suis, vous avez sûrement déjà vu que la Toque Cuivrée a sorti début juin un nouveau produit qui sent bon l’été : un vin rosé “l’esprit canelé”, pour accompagner nos apéritifs estivaux !  

Et bien aujourd’hui, je vous en dévoile les coulisses et vous explique étape par étape le déroulé d’un shooting produit ! En prime, quelques photos backstages réalisées par Mélya Photographie !

 

Tout commence par un brief

Commençons par le commencement.

J’imagine que vous vous en doutez, mais, que ce soit pour un tout nouveau client ou que ce soit dans le cadre d’une collaboration régulière, l’étape “brief” est indispensable !

Au choix, on peut procéder de plusieurs façons : 

– Vous savez déjà exactement ce que vous voulez. Vous avez préparé un brief hyper détaillé en expliquant point par point quelles ambiances et mises en scène  vous souhaitez (en l’occurrence pour ce shooting produit, la Toque Cuivrée était bien préparée)

– Vous n’avez absolument aucune idée de ce que vous voulez. Vous aimeriez que je vous aide à trouver l’inspiration. Dans ce cas, il me sera d’autant plus important de connaître et comprendre l’ADN de votre marque ou de votre business et de m’imprégner des éléments caractéristiques de votre image de marque pour que je puisse me l’approprier et vous faire des propositions pertinentes pour retranscrire tout ça en images. 

– Vous avez une petite idée de ce que vous aimeriez réaliser et du type d’ambiance que vous souhaiteriez donner à votre photo-reportage, mais ce n’est pas encore bien bien organisé. Dans ce cas là, on en discute ensemble et je vous aide à cadrer votre projet et réaliser un moodboard d’inspiration.

On n’oublie pas la préparation 

Une fois briefée, il n’est pas question pour autant de me jeter sur mon appareil photo et commencer à shooter vos produits (mais ça ne va pas tarder promis !).

En général, un shooting produit demande un certain nombre de mises en scène et donc un petit peu d’organisation. Il faut (dans le désordre), trouver un lieu, recenser les accessoires et différents éléments dont je pourrais avoir besoin pour mettre en valeur les produits, mettre un peu d’ordre dans ma tête pour visualiser les mises en scène et ne rien oublier le jour de la séance photo. 

En l’occurrence ici nous sommes partis sur l’illustration d’instants de consommation du rosé en extérieur.

Pour le lieu c’est facile, je pense immédiatement à l’étang à côté de chez moi ! Pour ceux qui me suivent sur Instagram, je m’y balade très souvent et je vous le partage presque aussi régulièrement en story, reconnaîtrez-vous le lieu sur ces photos? 

Il faut donc prévoir le matériel nécessaire pour mettre en scène un apéro, un pique-nique, un dîner en extérieur, …  Bref, vous imaginez bien que ça en fait des choses à prévoir ! 

Pour ne citer que quelques uns des accessoires dont nous aurons besoin pour cette séance photo : des éléments de déco, des verres à vin, de la vaisselle, des fleurs, des grignottes apéro et bien-sûr des canelés !

En général, cette étape passe par la case shopping ! Pour tout ce qui est déco et vaisselle, on peut réutiliser des éléments des précédents shooting ou farfouiller dans nos placards pour trouver ce qui pourrait servir à mettre en scène notre produit. Par contre, cette fois-ci j’ai quand-même besoin d’aller acheter quelques petites choses pour mettre en scène l’apéro (Miam, des olives !)

Et c’est parti pour le shoot !

 

Et oui, c’est du boulot d’organiser une séance photo. Finalement les prises de vue ne représentent que la toute petite partie visible de l’iceberg du travail du photographe.

Mais ça y est, on y vient : place à la séance photo ! 

Une fois que j’ai récupéré tout ce dont j’avais besoin dans les locaux de la Toque Cuivrée (genre le produit, les accessoires, les canelés, …) et fait mon petit shopping de ce qu’il manquait, je suis prête à me rendre à l’étang et commencer les prises de vue. 

Petit détail auquel je n’avais pas pensé (oups) : j’ai un carton de vaisselle, deux méga cabas de déco et mon matériel photo, toujours que deux bras et je ne peux pas vraiment laisser la moitié des affaires en plein milieu du parc sans surveillance, si ?

Heureusement un gentil monsieur qui passait par là a eu pitié de moi, et m’a aidé à transporter tout mon barda en une seule fois ! Et au retour, il y avait Mélya Photographie ! En plus on avait mangé quelques olives de la déco entre temps, donc c’était vachement plus léger ^^.

Arrivée à l’étang, j’installe tout mon bazar (heu mon matériel) sur un banc et je commence à préparer la première mise en scène. 

Evidemment, c’est ma partie préférée ! Normalement, si toutes les étapes précédentes ont été bien respectées, les prises de vue s’enchaînent plutôt facilement et sans accroc. 

Bon, il faut toujours rectifier un peu le décor : un verre un peu plus à gauche, un canelé un peu plus à droite… (dans ces moments là je me dis que j’aimerais bien avoir un assistant photographe !) histoire que tout soit parfait sur les photos, mais  dans l’ensemble, ça roule ! Enfin, à l’exception du moment où un chien qui passait par là s’est jeté sur ma mise en scène pique-nique (par terre donc), et s’est enfui avec un canelé (les aléas du direct !), heureusement, j’en avais suffisamment pour me passer de celui-ci : même si les propriétaires du chien me l’ont rendu après être allés le chercher dans sa gueule, je n’avais plus trop envie de shooter avec ^^ ! Note pour les prochaines séances photos : toujours prévoir du matériel en plus, on ne sait jamais ce qui peut arriver !

A chaque étape, je consulte mon brief pour m’assurer que je n’ai rien oublié. Au passage je fais toujours aussi quelques petites photos freestyle aussi, en fonction de l’inspiration du moment (je vous rassure APRÈS avoir bien coché toutes les cases du brief), et bim ! c’est dans la boîte !

Tadaaa : Le résultat !

Une fois le shooting photo terminé, le travail n’est pas fini ! Il faut encore trier les photos, les sélectionner et les retoucher. Un travail minutieux qui peut prendre très très longtemps !

Ensuite, il est temps d’envoyer le résultat au client (toujours sous sept jours ouvrés, je ne planifie jamais plus de shootings que je ne peux traiter d’images) et d’attendre impatiemment de découvrir quels chouettes visuels ils vont créer, pour communiquer sur leurs produits avec mes photos !

Si vous aussi vous souhaitez valoriser vos produits et réaliser des photos qui reflète l’ADN de votre marque ou votre entreprise, vous savez où me trouver 😉 !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coucou

Je suis Emilie Coudoin, curieuse de tout et super bavarde ! Je suis passionnée par la photo, les voyages,  Instagram et les sushis.

⇒ Découvrir mon parcours

© Emilie photographie le monde

error: Content is protected !!