Photographier ses produits soi-même : les erreurs à éviter

emilie photographe instagram branding
Emilie, Photographe spécialisée en Image de marque
3 Mar, 2022
Tu sais que la qualité des photographies commerciales joue un rôle majeur dans la décision d’achat de clients. Pour des raisons de coût, de facilité, d’organisation ou bien parce que tu aimerais tout simplement t’en charger, tu veux savoir comment faire pour photographier ses produits soi-même. T’inquiète pas, je te délivre dans cet article mes trucs et astuces pour que tu obtiennes un résultat digne d’un(e) pro !
o

Photographier ses produits soi-même : les enjeux

Attirer le client en mettant en valeur ton produit

La photographie est le premier lien qu’un prospect établit avec un produit, lorsqu’il le découvre sur un site e-commerce ou sur les réseaux sociaux. La qualité du cliché peut le convaincre de l’acquérir, ou d’aller voir ailleurs. 

Tu dois donc veiller à proposer des photographies nettes de l’ensemble de tes articles. Ce sont elles qui vont inspirer confiance à tes prospects et les encourager à en apprendre plus à leur sujet, en allant lire leur description par exemple. 

La crédibilité de ton commerce passe donc (notamment) par la photographie commerciale, car elle lui donne une image professionnelle. Si, en plus, tes clichés sont harmonisés, alors ton entreprise va afficher une image de marque forte, reconnaissable au premier regard !

Adopter les bonnes techniques pour obtenir un rendu professionnel

Tu n’as pas besoin de recourir obligatoirement à un professionnel pour réaliser les photos de tes produits. Avec quelques accessoires, un peu de technique et un appareil photo ou un smartphone, tu peux tout à fait obtenir un résultat qualitatif. 

Néanmoins, il y a quelques petits paramètres à prendre en compte pour mettre correctement en valeur tes objets. Je te rassure, ce n’est pas sorcier ! En suivant mes conseils, tu pourras obtenir le résultat que tu espères. Tu es prêt(e) ?

Prendre en photo ses produits soi-même : 5 erreurs à éviter

Rater la netteté et la mise au point

Il n’y a rien de pire qu’une photographie floue pour faire fuir le client. Pour éviter cela, prends garde à bien placer la mise au point sur le produit. Sélectionne toujours la qualité d’image la plus haute, et si c’est possible, enregistre tes photos au format RAW, pour les retoucher ensuite. Je te déconseille l’utilisation du zoom qui réduit la qualité générale de ton image. Enfin, place ton appareil sur un trépied, pour éviter de le faire bouger lors de la prise de vue (eh oui, ça arrive même rien qu’en appuyant sur le bouton !)

Gérer approximativement les couleurs

Les appareils photo ne perçoivent pas les couleurs de la même façon que toi et moi. Le blanc se teinte selon la lumière et les couleurs paraissent généralement plus sombres. Pour éviter tout ça, je te conseille de les réchauffer à l’aide d’un réflecteur, et de modifier les réglages de ton appareil, en variant les contrastes et la saturation, et en réglant la balance de blancs. Enfin, évite d’utiliser un filtre particulier (même si tu les adores!).

Utiliser le flash

Ah le flash ! C’est la fausse bonne idée ! Eh oui, il écrase le cliché, estompe le relief de ton objet et modifie ses couleurs. L’ensemble paraît alors très figé. Il provoque, en plus, l’apparition d’un fond noir qui rend ta photo très (très!) inesthétique. Bref, à éviter ! Je t’incite plutôt à ajouter de la lumière à ta scène en plaçant ton produit près d’une fenêtre.

Ne pas retoucher ses photos correctement

Eh non, la retouche photo n’est pas le seul apanage des pros. Malheureusement, beaucoup de photographes amateurs oublient (ou évitent) cette étape, pourtant capitale pour rectifier les couleurs et souligner les textures, les ombrages et la lumière.Tu peux y arriver, même sans être un(e) expert ! Pour cela, tu peux utiliser des logiciels (gratuits ou payants). Si tu emploies un smartphone, tu auras peut-être des outils intégrés, mais je te conseille quand même d’effectuer tes retouches sur un ordinateur.

De plus, je t’incite à anticiper un maximum les détails qui peuvent être rectifiés au moment de la prise de vue (lumière, recadrage, poussière qui traîne, etc.) pour ne pas que tu passes ensuite trop de temps en postproduction.

Ne pas proposer assez de photos

Ça t’est déjà arrivé d’être frustré(e) de ne pas pouvoir observer un objet en entier sur le web ? C’est normal, car c’est important de pouvoir visualiser un article sous toutes ses coutures avant de l’acheter. Propose alors plusieurs clichés de ton produit, et fais des gros plans sur les détails intéressants. Néanmoins, tous ne nécessitent pas le même nombre de photos : c’est à toi de juger ce qui te semble le plus pertinent. 

Photographier ses produits soi-même : les bonnes pratiques

Employer les bons accessoires photographiques

Les accessoires ne sont pas réservés aux pros ! Ils sont indispensables pour faciliter tes séances de shooting, et hormis le 1er, tu peux même te les fabriquer maison :
  • le trépied. Qu’il se décline pour smartphone ou appareil photo, c’est un support stable, essentiel pour obtenir une image nette. Le tripod te permet aussi de garder le même angle de prise de vue, pour harmoniser tes clichés.
  • un fond blanc. Il te permet de focaliser l’attention du prospect uniquement sur ton produit. Tu peux réaliser un fond blanc incurvé à l’aide d’un tissu, mais de simples feuilles cartonnées peuvent également faire l’affaire. Tu peux aussi te créer ta propre boîte à lumière, un vrai petit studio photo destiné aux petits objets. 
  • des réflecteurs maison. Leur objectif ? Renvoyer la lumière sur tes objets pour les rendre plus attirants. Les modèles blancs (comme le polystyrène ou le papier sulfurisé) harmonisent les couleurs et réhaussent les ombres, tandis que ceux qui disposent d’une surface réfléchissante (comme l’aluminium ou la couverture de survie) offrent une touche de brillance à tes objets.

Anticiper ta prise de vue

Derniers conseils (et non des moindres !) pour finaliser la préparation de tes clichés :
  • Prends garde à la lumière. Eh oui, c’est l’élément n°1 auquel tu dois prêter attention. Pour cela, favorise plutôt la lumière naturelle (l’artificielle est plus difficile à exploiter). Place idéalement ton appareil près d’une fenêtre, pour diffuser l’éclairage sur les côtés latéraux de ton produit. Privilégie également les fonds clairs, voire blancs. Paramètre enfin correctement les balances de blanc de ton appareil avant de le déclencher. 
  • Assure une faible profondeur de champ pour prendre tes photos de près. Pour cela, ouvre ton diaphragme et augmente ta focale. Tu auras ainsi un rendu net de ton objet, et un floutage de l’arrière-plan (et sans retouche !). Sur les smartphones, certaines applications te permettent d’effectuer automatiquement ces réglages. 
  • Sélectionne avec attention le fond. Je te conseille le blanc, qui met en valeur facilement ton article, mais n’hésite pas à en utiliser un coloré si tu veux susciter une émotion particulière chez ton client. Enfin, si tu préfères plutôt mettre en scène ton produit, tu peux créer une composition autour de celui-ci, ou bien prendre ta photo en extérieur.
  • Adopte le bon angle de vue selon la morphologie de tes articles. S’ils tiennent debout, tu peux les photographier directement à leur hauteur, s’ils possèdent une perspective intéressante, privilégie l’angle à 45 °C, enfin s’ils sont présentés à plat, je te conseille plutôt la prise de vue à 90°. Tu peux, bien sûr, choisir un autre angle, pour offrir une nouvelle dynamique à ton sujet.

Photographier ses produits soi-même : Conclusion

Il est parfaitement possible de photographier soi-même ses produits. Néanmoins, il existe plusieurs règles à connaître pour obtenir un résultat net et professionnel. Fais des essais pour trouver l’approche qui convient le mieux à ton image de marque. Si tu souhaites toutefois faire appel à un professionnel, particulièrement pour réaliser tes photos d’entreprise, n’hésite pas alors à me contacter

 

Partagez votre avis en commentaire 🙂
"
Photographe entreprise bordeaux branding instagram
Partager sur Pinterest
emiliephotographie le monde - photographe bordeaux et coach instagram

Plus de lecture

 

7 règles pour réussir la composition de ses photos

7 règles pour réussir la composition de ses photos

Emilie, Photographe spécialisée en Image de marqueLa composition est l’une des clefs de toute bonne photographie. Elle consiste à agencer les éléments et les couleurs du cadre pour créer un ensemble harmonieux et/ou impactant. Si cette définition peut te paraître...

lire plus

Parlons de vos Projets

Votre projet et votre entreprise sont uniques ! Pour pouvoir vous accompagner au mieux et vous proposer une solution 100% adaptée à vos besoins et à l’ADN de votre business, j’ai besoin d’apprendre à vous connaître !

C’est pourquoi je vous offre un appel découverte de 30 minutes pour que l’on puisse faire connaissance et s’assurer que nous sommes sur la même longueur d’ondes !

Loading...

Télécharge ton guide gratuit

16 idées pour trouver des accessoires pas chers ou gratuits pour tes photos produits !

Merci ! Tu vas recevoir ton guide d'ici quelques minutes. N'oublie pas de checker tes spams et l'onglet promotion. En cas de problème, tu peux me contacter par mail contact@emiliephotographielemonde.com