Batching : gagner du temps dans sa création de contenu (et son business)

emilie photographe instagram branding
Emilie, Photographe spécialisée en Image de marque
8 Avr, 2021

o

Batching  : gagner du temps dans sa création de contenu (et son business)

Si vous me connaissez déjà un peu, vous savez que je suis quelqu’un d’un petit peu (beaucoup) bordélique à la base et que j’ai tendance à partir (un peu) dans tous les sens en fonction de l’inspiration du moment. 

Le problème, c’est qu’au fur et à mesure que mon entreprise s’est développée, la liste de mes tâches a pas mal augmenté en conséquence !

Même si ce n’était pas trop trop dans ma nature, il a bien fallu que j’arrête d’improviser et que je trouve des techniques pour optimiser mon temps et améliorer ma productivité. 

C’est particulièrement le cas depuis que je me suis lancée dans une stratégie de contenu. En effet, en plus de mes tâches courantes et de mes missions clients (shootings et coachings), je publie 1 article de blog par semaine, 1 newsletter par mois (même si la régularité va bientôt augmenter), 4 posts sur Instagram par semaine (dont 1 IGTV).

Bref je suis pas mal occupée.  Heureusement j’ai trouvé la solution miracle (pour moi en tout cas) grâce à la technique du batching ! 

En fait, j’utilisais déjà cette technique plus ou moins inconsciemment mais depuis que j’ai vraiment compris comment ça fonctionnait, le batching m’a clairement permis de doubler – et même tripler ma productivité sur certaines tâches !)

Je vous raconte :

Déjà le batching c’est quoi ?

Malgré un nom pas très évocateur, le fonctionnement du batching est en fait assez simple : on regroupe les tâches similaires et on les exécute les unes après les autres. C’est tout bête je vous avais dit ^^

Par exemple : on répond à tous ses mails d’un seul coup sur une plage horaire dédiée au lieu d’y répondre à chaque fois qu’on en reçoit un. 

Vous l’avez compris, c’est tout le contraire du multi-tasking qui consiste à faire plusieurs tâches en simultané et qui nécessite une concentration énorme pour chaque tâche. Ce qui est souvent contre-productif (même si on a eu longtemps tendance à croire le contraire). 

Pour la petite anecdote, le batching a été popularisé par Tim Ferriss, l’auteur du livre La semaine de 4h, dans lequel il dédie plusieurs chapitres à la productivité et nous parle de la méthode de “travail par lot” (en anglais batching !).

“Ce qui consomme du temps : groupez et ne faiblissez pas.”

Tim Ferriss

Pourquoi le batching est-il si efficace ?

Le batching fait vraiment gagner du temps sur la réalisation de chaque tâche car il réduit le temps de mise en route.

En effet, à chaque fois que l’on doit effectuer une nouvelle tâche, on doit se mettre en condition : au niveau de la concentration bien-sûr mais également pour tout ce qui est installation, reprise des automatismes, …

Par exemple, quand j’enregistre mes IGTV, j’installe mon matériel, je teste la lumière, puis parce que je ne suis pas très à l’aise en vidéo je fais des tests et je m’y reprends à plusieurs fois avant d’enregistrer la première vidéo. 

Par contre, en effectuant plusieurs tâches de même nature à la suite, on supprime complètement ce temps d’adaptation entre chaque tâche. Toujours avec l’exemple de mes IGTV : j’hésite un peu lors de la première vidéo, je m’y reprends à plusieurs fois avant de l’enregistrer, mais au fil des enregistrements, mon discours est de plus en plus fluide, ma posture de plus en plus naturelle et au bout de quelques vidéos je finis par les enregistrer d’une traite sans problème ! 

Vous imaginez un peu le gain de temps ? Déjà au niveau du tournage, mais ça me facilite grandement le montage de la vidéo aussi, si je n’ai pas besoin de faire le tri ni de couper dans 50 prises différentes ! 

La technique du batching permet aussi de mieux s’organiser : ça permet de fixer plus facilement des blocs de temps dans son emploi du temps pour réaliser ces “lots de tâches”, et donc d’avoir plus de clarté sur son planning.

Perso j’ai justement couplé la technique du batching avec celle des blocs de temps et j’ai énormément gagné en productivité, mais aussi en sérénité (grosse baisse de charge mentale, je vous le dis !). 

 

Comment utiliser le batching dans sa création de contenu et dans son business ?

 

SI vous y réfléchissez bien, vous allez voir qu’il y a finalement beaucoup de situations dans lesquelles on peut utiliser le batching (pour sa création de contenu mais aussi son business en général).

Évidemment, on est tous différents et on n’a pas tous la même façon de s’organiser ni les mêmes affinités avec certaines tâches. On ne va pas tous utiliser le batching de la même façon ! 

Dans tous les cas, une chose est sûre : quelles que soient les tâches que vous allez regrouper, vous gagnerez forcément du temps, même si ce n’est que pour un seul type de tâches.

Quelques exemples pour lesquels vous pouvez utiliser le batching : 

  • On l’a déjà abordé mais le batching est très efficace pour le traitement des emails (par contre si vous êtes aussi curieux et impatient que moi, bon courage pour résister à la tentation d’ouvrir ses emails à chaque fois que vous en recevez un !)
  • La gestion administrative, comme la facturation en fin de mois (si vous facturez à date fixe parce que pour le coup pour moi ce n’est pas du tout possible !)
  • Votre création de contenu (on en reparle avec mon exemple perso) …

 

Comment j’utilise le batching au quotidien ?

Depuis que j’ai compris le principe, j’essaie vraiment de batcher tout ce qu’il est possible de batcher ! J’adore vraiment cette méthode, même si je vous avoue que ma motivation suivant les jours dépend fortement du type de tâches que je dois réaliser ! 

  • Création de mon calendrier éditorial : j’utilise le batching pour planifier mon calendrier éditorial tous les trois mois (parfois plus, même si c’est évidemment flexible en fonction de l’actu et de mes inspirations du moment).

C’est une tâche que je ne planifie pas forcément dans mon agenda puisque je ne la réalise que tous les trois mois : en général je batche tous les thèmes de mes articles / IGTV / posts insta / Newsletter d’une traite quand l’inspiration me vient (souvent à 23h50 d’ailleurs). Je mets absolument tout ce qui me passe par la tête dans une base de données Notion (cet outil m’a changé la vie !). Ensuite je fais le tri : tel sujet sous tel angle pour un article de blog, tel autre pour un post Insta, etc… 

  • Création de contenu Instagram : Après avoir fait mon calendrier éditorial bien à l’avance, je crée mon contenu un peu plus au fil de l’eau. 

Les IGTV : j’y consacre une journée tous les deux mois pour en tourner une dizaine (le matin est consacré à la rédaction des scripts et l’après-midi au tournage).

Les posts : j’organise mon feed tous les mois environ (un peu comme pour le calendrier éditorial, quand je sens l’inspiration divine (là encore souvent à des heures indues !). Ensuite, je crée mes visuels sur Canva pour la semaine chaque lundi. Ensuite j’en profite pour enchaîner avec la programmation des posts de la semaine et je rédige les légendes au passage.

Au-delà de la création de contenu, j’utilise aussi le batching pour pleins d’autres tâches dans mon business et ma vie perso ! 

  • Tri et retouche de mes shootings : pour gagner du temps, je réalise d’abord le tri de toutes mes photos en ne sélectionnant que celles que je vais retoucher (sur Lightroom), puis je commence le post traitement. Toujours sur Lightroom, j’enchaine avec tout ce qui est développement (luminosité, contraste, colorimétrie, …) puis enfin, je passe sur Photoshop pour réaliser les retouches éventuelles : retouches peau, suppression d’un petit élément sur l’image, … Enfin, j’enregistre les images définitives, je les renomme et les envoie !
  • Les rdvs, visio, séances de coaching…  : Là encore pour gagner du temps et ne pas devoir m’interrompre plusieurs fois dans ma journée pour gérer un appel, un rendez-vous client ou autre, j’ai dédié des plages de mon planning à mes différents rendez-vous. 

Je réalise par exemple toutes mes séances de coaching Instagram les mardis et vendredis matin. J’ai également des plages dédiées dans mon agenda aux appels découvertes avec mes prospects et j’essaie aussi de caler (dans la mesure du possible) mes rendez-vous physiques et en visio à la suite dans une même journée ! (Si ce n’est pas possible, je les planifie en début d’aprem, qui correspond pour moi au moment de ma journée où ma motivation à faire des tâches intellectuelles est la plus basse !)

J’utilise également la technique du batching pour bien d’autres tâches : emails (on l’a déjà dit!), gestion de mon compte Pinterest, veille … Mais je m’arrête là pour ne pas vous écrire un roman ! 

Par contre, je me suis rendue compte qu’il n’était quand même pas possible (voire même complètement contre productif) de tout batcher ! Il y a des tâches que je suis complètement incapable de réaliser à la chaine car elles me demandent un effort intellectuel ou créatif trop important.

Par exemple : 

  • La rédaction de mes articles de blog : même si j’adore écrire, j’ai toujours du mal à trouver le temps dans ma semaine de réaliser mes articles. Par contre, malgré mes nombreux efforts pour essayer d’en rédiger plusieurs d’affilée pour gagner du temps et prendre de l’avance, je n’ai jamais réussi ! Une fois que j’ai fini d’écrire un article, je suis en général vidée et je n’ai plus du tout du tout envie d’enchaîner sur une nouvelle tâche du même type ! Du coup, même si je sais déjà quel sera le sujet de mon article et que j’ai déjà fait les recherches en amont, je m’occupe de la rédaction de mes articles de blog article par article, chaque semaine.
  • Les shootings photo produit : Autant j’ai réussi avec succès à enchaîner les séances de portrait lors de ma dernière journée portrait pro, autant il m’est très compliqué de faire la même chose pour des shootings photo produit. En effet, la réflexion et la créativité nécessaire pour chaque mise en scène sont bien trop importantes pour que je puisse enchaîner les mises en scène trop différentes ou les clients dans la même journée. Du coup, même si je peux enchaîner sans problème une journée de shoot pour un seul type de produit et un seul client, il m’est très compliqué de changer complètement d’univers dans la même journée !

Alors ? Vous connaissiez déjà le batching ? Convaincu de l’adopter pour votre propre organisation ?

2 Commentaires

  1. Elodie Colemyn

    Merci Emilie pour cet article très intéressant! Je débute tout juste mon activité et suis déjà confrontée à des problèmes d’organisation, surtout en ce qui concerne la vie de ma page Facebook. Je vais donc essayer de mettre tes conseils en pratique en m’octroyant des moments pour la création de contenu.

    Réponse
    • Emilie

      Avec plaisir Elodie ! Mais c’est normal je te rassure, même quand on est très organisé il y a toujours un moment d’apprentissage sur les nouvelles tâches avant de pouvoir les optimiser parfaitement (je crois haha, je ne suis pas de la team organisée de base !), mais oui clairement se bloquer des plages de temps dédiés c’est la meilleure façon d’avancer je trouve !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coucou

Je suis Emilie Coudoin, curieuse de tout et super bavarde ! Je suis passionnée par la photo, les voyages,  Instagram et les sushis.

⇒ Découvrir mon parcours

© Emilie photographie le monde

Loading...