Chroniques : The Freelance Lifestyle – Episode 9

emilie photographe instagram branding
Emilie, Photographe spécialisée en Image de marque
17 Fév, 2021

o

 Neuvième épisode des chroniques “The Freelance Lifestyle”, où je vous raconte mon quotidien de Photographe et Coach Instagram : ce qu’il se passe dans ma vie pro, mon ressenti au fil des mois. 

Bon, je sais pas vous mais ce début d’année est en train de passer à toute vitesse ! Je n’arrive pas à croire que nous sommes déjà dans la deuxième moitié du mois de février (la meilleure moitié d’ailleurs car dimanche, c’est mon anniversaire mouhahaha).

Au moment d’écrire ces lignes, je me rends compte que ce mois-ci est un mois extraordinaire pour bien d’autres raisons que celle de fêter mon anniversaire (sans pouvoir aller au resto d’ailleurs, snif).

Ce mois-ci : je travaille sur plusieurs projets passionnants, mon chiffre d’affaires est stable depuis plusieurs mois pour la première fois depuis mes débuts, j’adore ce que je fais au quotidien et, cerise sur le gâteau : 

Je quitte le statut d’auto-entreprise pour ouvrir une société ! 

On le vit tous différemment, mais pour moi, c’est vraiment la consécration de trois ans de travail, et l’impression de passer d’entrepreneure stagiaire à girlboss ! C’est hyper grisant !  

Pour le coup, il faut que je vous avoue un truc : c’était loin d’être gagné et avec le recul j’ai l’impression qu’il y a un an, je ne partais pas du tout dans la bonne direction. 

En fait, le premier confinement et la crise sanitaire actuelle m’ont vraiment fait l’effet d’un électrochoc ! Je me suis rendue compte à quel point les fondations de mon entreprise étaient bien fragiles, et j’ai enfin eu envie de me battre très fort pour la développer.

D’ailleurs, si vous me suivez depuis le début de ces chroniques, vous savez que j’ai payé le prix de ces conclusions par un petit retour au salariat forcé de trois mois ! Et paradoxalement, je ne m’étais jamais sentie plus l’âme d’une entrepreneure qu’à ce moment ! 

La base de la base : croire et investir en soi

Depuis mars dernier, beaucoup de choses ont changé (pour le mieux) dans ma vie pro ! 

Ce qui a permis cette évolution ? 

  • J’ai commencé à investir en moi et dans mon projet (vraiment), en me faisant accompagner pendant 6 mois par une Coach ! C’était le deuxième gros investissement dans mon business (si on compte l’adhésion à un club d’affaires en 2019, que je n’ai pas renouvelé depuis), mais clairement le premier dans une situation financière aussi précaire. C’est aussi la première fois que je me suis vraiment dit : “vas-y fait le et donne toi les moyens de réussir !”

Bilan : best investment of my life !

  • Je me suis nourrie d’énormément de contenus pour enfin comprendre les tenants et aboutissants de l’entreprenariat (lectures, podcasts, mais aussi rencontres inspirantes). 

Résultat : je déborde d’idées comme jamais ! 

  • J’ai arrêté de considérer toutes les tâches annexes à mon cœur de métier comme des corvées et j’ai appris à y trouver du plaisir (bon, y’a quand même des choses qui me saoulent toujours mais je me soigne ^^). 

Ça a clairement décuplé ma motivation à me lever le matin !

  • J’ai fait un gros travail sur mon mindset pour me débarrasser de certaines croyances limitantes et notamment de ma peur de l’échec ! Parce qu’au final : la vraie raison pour laquelle je n’avais rien entrepris c’était quand même un peu (drôlement) par peur de me planter en beauté ! 

Ce dernier point est clairement capital dans mon évolution ! Je me suis rendue compte que la peur de l’échec avait complètement guidé ma vie jusqu’à présent. Au final je n’avais jamais vraiment échoué parce qu’en fait, si on n’essaie pas vraiment, on ne peut pas vraiment dire qu’on n’a pas réussi, vous me suivez ?

Puis forcément, une fois cette peur envoyée au tapis, il ne me restait plus qu’à fixer des objectifs à la hauteur de mes ambitions ! (Parce que là aussi on est d’accord, quand on a très peur d’échouer c’est mieux de se fixer des tous petits objectifs facilement atteignables, ou même encore, pas d’objectif du tout ^^).

L’importance de se fixer des objectifs :

Je me rends enfin compte pour la première année depuis le lancement de mon activité de l’importance capitale de se fixer des vrais objectifs précis et chiffrés avec des deadlines réalistes ! 

Jusqu’à présent j’avais un peu fait ça au fil de l’eau, la première année je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et je n’avais d’ailleurs pas accompli grand chose pour être honnête (si ce n’est commencer à me constituer les bases d’un réseau solide, ce qui n’est déjà pas négligeable ! ).

La deuxième année ça n’a été guère mieux (je n’avais toujours aucune idée de ce que je faisais, même si j’avais commencé à me fixer de vagues objectifs, je n’avais aucune idée de comment les atteindre).

Quant à la troisième année… je vous ai déjà raconté en décembre de ce qu’il était arrivé de mes objectifs 2020 ^^.

Bref, cette année : truc de dingue, j’ai des objectifs super précis et chiffrés, j’ai les grandes lignes de mon plan d’actions de l’année, que j’affine au fil des mois et, devinez quoi ? Bah j’avance ^^

Certains projets en sont encore au stade bien trop embryonnaire pour pouvoir déjà vous en parler mais je vais vous en présenter deux :

Project Number 1

Déjà, j’organise une session portrait pro dans un coworking de la région bordelaise pour le mois prochain (très probablement fin mars) ! Je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant, mais ça sera un lieu bien trop chouette avec plusieurs ambiances différentes ! 

Le but : vous proposer des séances photos portrait sur une journée, pour votre profil LinkedIn, votre page “à propos”, vos réseaux sociaux ou encore vos cartes de visites à un tarif beaucoup plus abordable que lors d’une séance portrait classique ! 

Si ça vous intéresse je vous en dirai plus très rapidement dans ma Newsletter et sur Instagram 🙂

Project Number 2

Deuxième projet et pas des moindres :  je lance ma première formation en ligne

Autant vous dire que ça faisait super longtemps que j’y pensais, mais encore une fois j’avais toujours repoussé par peur de l’échec et de l’inconnu. 

Je suis hyper contente ! Pour le coup c’est très concret car le lancement est prévu pour le 1er mars (c’est bientôôôôôt !!!). En attendant, ça occupe une bonne partie de mes journées et je suis vraiment contente d’avoir profité de la fin d’année pour mettre en place des process organisationnels.

Je ne suis pas encore tout à fait au point sur la question, mais tout doucement, sûrement, on y vient ! 

Bon sinon très rapidement : il s’agit d’une formation Instagram (vous vous en doutiez probablement ^^) permettant de bien démarrer sur Insta, pour y poser sereinement et solidement les bases de votre business (ou les retravailler si vous avez déjà tenté des trucs). 

Je ne vous embête pas plus, car ce n’est pas le sujet du jour ! Si vous voulez en savoir plus, le programme est sur cette page et, si vous vous demandez si la formation est faite pour vous, je vous prépare un petit quizz pour répondre à cette question !)

Bon sinon, comme vous le voyez, c’est une année 2021 assez dense qui se profile ! Et vous ? Quel est le bilan de ces premières semaines ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading...

Masterclass Offerte

La méthode de A à Z pour réussir tes photos produit avec ton smartphone ! 

Merci ! Tu vas recevoir un mail de confirmation d'inscription dans quelques instants. N'oublie pas de checker tes spams et l'onglet promotion. En cas de problème, tu peux me contacter par mail contact@emiliephotographielemonde.com